LES MARDIS PATRIMOINE DU PAYS DE COMMERCY
COMMERCY - 55200
Chaque mardi en juillet et août rendez-vous à l’Office de Tourisme à 9h 30 - les châteaux oubliés : 4 juillet / 1 août balade de Commercy à Void avec étape à Ville-Issey (ménagerie du cardinal de Retz), Sorcy (château des Choiseul-Meuse) ; Void (forteresse du chapitre épiscopal de Toul), visite de la société Clair de Lorraine, entreprise spécialisée dans les produits régionaux où une dégustation conclura la balade. - les églises fortifiées et la guerre au XVIIème siècle : 11 juillet / 8 août Vertuzey, Troussey, Gironville, Aulnois : quatre églises, quatre réponses au même problème, assurer la sécurité d’une communauté villageoise laissée seule face à des troupes mal encadrées qui ne vivent que sur le pays qu’elles occupent. Combles surélevés et aménagées pour servir de refuges, embrasures de tir, portes blindées… Dans l’église de Troussey, accès aux combles surélevés pour servir de refuge à la population A Vertuzey, accès à la tour du XIVème récemment restaurée. - les moines bâtisseurs, prémontrés et bénédictins : 18 juillet Fondés tous les deux au début du XIIème siècle, largement dotés par les puissants seigneurs de Commercy et d’Apremont, l’abbaye de Rangeval et le prieuré de Breuil ont bien failli disparaître en même temps dans les tourmentes des guerres du XVIIème. L’une avec la congrégation de l’Antique Rigueur (prémontré), l’autre avec la congrégation Saint Vanne et Saint Hydulphe (bénédictin), elles connurent une véritable renaissance dans la deuxième moitié du XVIIème, reconstruite l’une et l’autre au début du XVIIIème - le pays de Commercy, terre militaire : 25 juillet / 22 août Après la guerre de 1870, la garnison de la place de Commercy est régulièrement renforcée. Elle atteignait près de 5 000 hommes en 1913 et s’apprêtait à recevoir un nouveau régiment en 1914. La balade permet de découvrir la grande variété des casernements construits à cette époque (casernes de Commercy, Lérouville et Sampigny) ainsi que les infrastructures développées autour de la ville (quais militaires, chemins stratégiques) et le fort de Jouy, un des trois forts du système Séré de Rivière tenus par les garnisons de Commercy et Lérouville. Tarif : 2€ par personne (covoiturage jusqu'aux sites)
Chaque mardi en juillet et août, rendez-vous à l’Office de Tourisme à 9h30 pour visite du patrimoine du pays de Commercy : - Le pays de Commercy, terre militaire : 25 juillet / 22 août Après la guerre de 1870, la garnison de la place de Commercy est régulièrement renforcée. Elle atteignait près de 5000 hommes en 1913 et s’apprêtait à recevoir un nouveau régiment en 1914. La balade permet de découvrir la grande variété des casernements construits à cette époque (casernes de Commercy, Lérouville et Sampigny) ainsi que les infrastructures développées autour de la ville (quais militaires, chemins stratégiques) et le fort de Jouy, un des trois forts du système Séré de Rivière tenus par les garnisons de Commercy et Lérouville. - Les châteaux oubliés : 1er août Balade de Commercy à Void avec étape à Ville-Issey (ménagerie du cardinal de Retz), Sorcy (château des Choiseul-Meuse), Void (forteresse du chapitre épiscopal de Toul), visite de la société Clair de Lorraine, entreprise spécialisée dans les produits régionaux où une dégustation conclura la balade. - Les églises fortifiées et la guerre au XVIIème siècle : 8 août Vertuzey, Troussey, Gironville, Aulnois : quatre églises, quatre réponses au même problème, assurer la sécurité d’une communauté villageoise laissée seule face à des troupes mal encadrées qui ne vivent que sur le pays qu’elles occupent. Combles surélevés et aménagées pour servir de refuges, embrasures de tir, portes blindées… Dans l’église de Troussey, accès aux combles surélevés pour servir de refuge à la population. A Vertuzey, accès à la tour du XIVème récemment restaurée. - Les moines bâtisseurs, prémontrés et bénédictins : 15 août Fondés tous les deux au début du XIIème siècle, largement dotés par les puissants seigneurs de Commercy et d’Apremont, l’abbaye de Rangeval et le prieuré de Breuil ont bien failli disparaître en même temps dans les tourmentes des guerres du XVIIème. L’une avec la congrégation de l’Antique Rigueur (prémontré), l’autre avec la congrégation Saint Vanne et Saint Hydulphe (bénédictin), elles connurent une véritable renaissance dans la deuxième moitié du XVIIème, reconstruite l’une et l’autre au début du XVIIIème. Tarif : 2 € par personne (covoiturage jusqu'aux sites).
Adresse
55200 COMMERCY
Tel : 03 29 91 33 16
Contact